vaccine


vaccine

vaccine [ vaksin ] n. f.
• 1749; lat. méd. variola vaccina « variole de la vache »
1Maladie infectieuse observée chez la vache ( cow-pox), le cheval, due à un virus morphologiquement identique au virus de la variole humaine, et dont l'inoculation chez l'homme confère une immunité contre cette maladie ( vaccination, 1o ).
Par ext. Préparation du virus de la vaccine employée pour la vaccination antivariolique.
2(1800 « inoculation de la vaccine, 1o ») Réaction provoquée chez l'homme par l'inoculation du vaccin antivariolique. Fausse vaccine. vaccinelle.

vaccine nom féminin (latin scientifique variola vaccina, variole de vache) Maladie infectieuse des vaches et des chevaux, transmissible à l'homme, due à un virus de la famille des poxvirus. Réaction clinique observée après inoculation du vaccin antivariolique.

vaccine
n. f. (Haïti) Syn. de bambou (sens 4).
————————
vaccine
n. f.
d1./d MED VET Maladie infectieuse des bovins et du cheval, due à un virus, qui se manifeste par une éruption contagieuse et qui est transmissible à l'homme (qu'elle immunise contre la variole).
d2./d MED Réactions apparaissant chez l'homme après l'inoculation du vaccin contre la variole.

⇒VACCINE, subst. fém.
MÉDECINE
A. — Maladie infectieuse des bovidés (synon. cow-pox) et des équidés (synon. horse-pox) dont le virus, semblable à celui de la variole, est cultivé en laboratoire et fournit un vaccin propre à immuniser l'homme contre cette affection. L'inoculation variolique préserve l'animal contre une atteinte ultérieure du horse-pox ou du cow-pox, comme la vaccine préserve l'homme contre la variole (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 355). Une immunité naturelle (...) peut être acquise; tantôt à la suite de la maladie elle-même (...) tantôt à la suite d'une maladie voisine: c'est ainsi que la vaccine, maladie des bovidés, immunise l'homme contre la variole (QUILLET Méd. 1965, p. 193).
P. méton. Préparation du virus de la vaccine en vue de la vaccination antivariolique. Au XIXe [siècle] (...) on dispose (...) de la vaccine de Jenner contre la variole (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p. 210). P. métaph., vx. On a trouvé à l'amour romanesque, comme à la petite vérole, une vaccine qui en préserve, sans l'inoculer (MUSSET ds Le Temps, 1831, p. 121).
B. — Ensemble des symptômes provoqués chez l'homme par l'inoculation du vaccin antivariolique. (Dict. XXe s.).
Fausse vaccine. Synon. de vaccinoïde (v. vaccin rem. s.v. vaccino-). Dans quelques circonstances, les sujets vaccinés contractent la fausse vaccine, qui ne les préserve pas de la variole (NÉLATON, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 51).
REM. 1. Vaccinelle, subst. fém., méd., synon. de vaccinoïde (v. vaccin rem. s.v. vaccino-). (Dict. XIXe et XXe s.). 2. Vaccinifère, adj. et subst., méd. (Enfant, animal) dont la lymphe vaccinale sert à préparer le vaccin antivariolique. Génisse vaccinifère. La chèvre a été fréquemment utilisée, depuis Jenner, comme vaccinifère (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 372).
Prononc. et Orth.:[vaksin]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1799 « petite vérole des vaches (qui, inoculée à l'homme, peut conférer l'immunité contre la variole) » (Bibl. britannique, t. 11, Genève, an VII, p. 311 et 312); 2. 1800 « inoculation à l'homme de la petite vérole des vaches » (Décade philos., n° 10, 10 nivôse an IX, p. 4); 3. 1817 p. métaph. « moyen qui permet de combattre quelque chose sous l'apparence de sa confirmation ou de son institution » (STAËL, Consid. Révol. fr., t. 2, p. 40). Subst. de l'adj. vaccine p. abrév. de l'expr. variole vaccine trad. le lat. sav. variola vaccina désignant le cow-pox (1798, E. JENNER, An Inquiry into the Cause and Effects of the Variolae Vaccinae, v. NED, s.v. vaccine et Encyclop. Brit. t. 12, p. 998). Fréq. abs. littér.:20.
DÉR. 1. Vaccinal, -ale, -aux, adj., méd. a) Relatif à la vaccine. Lymphe, pustule vaccinale. Le virus vaccinal a fait l'objet de nombreuses recherches. On est arrivé à le propager et à l'augmenter grâce aux cultures de tissus (J. VERNE, Vie cellul., 1937, p. 172). b) Qui a trait à la vaccination, qui est dû à la vaccination. Injection, manifestation, réaction vaccinale. La protection conférée par les vaccins va en se réduisant avec le temps. C'est ainsi qu'assez fréquemment chez les vieillards l'immunité vaccinale disparaît (QUILLET Méd. 1965, p. 273). [vaksinal], [-o]. 1res attest. a) 1812 « de vaccine, qui a rapport à la vaccine » (BERTHOLLET, PERCY et HALLE, Instit. Mém. scienc., 2e part., p. 278 ds LITTRÉ), b) 1886 « de vaccination préventive ou curative » (ici, à propos de la rage) (PASTEUR ds Travaux, p. 410); de vaccine et de vaccin, suff. -al. 2. Vaccinide, subst. fém., méd. ,,Éruption vaccinale généralisée, soit autour du point d'inoculation, soit à grande distance sous forme de pustules ou d'érythèmes`` (GARNIER-DEL. 1972). Les vaccinides ont souvent été prises pour des accidents syphilitiques (LITTRÉ-ROBIN Add. 1865). [vaksinid]. 1re attest. 1865 id.: Vaccinide s. f. L'un des noms des éruptions vaccinales généralisées (v. vaccinelle) avec ou sans phagédénisme vaccinal, c'est-à-dire avec ou sans extension de la pustule vaccinale franche sous forme d'ulcère rongeant; de vaccine, suff. -ide1 III C.
BBG. — MIGLIORINI (Br.). Trois questions glottotechniques... Fr. mod. 1973, t. 41, pp. 68-69. — QUEM. DDL t. 8 (s.v. vaccinifère), 10 (id.).

vaccine [vaksin] n. f.
ÉTYM. 1749 lat. méd. (variola) vaccina « variole de la vache ».
1 Maladie infectieuse (observée chez la vache, le cheval) due à un virus morphologiquement identique au virus de la variole humaine, et dont l'inoculation chez l'homme confère une immunité contre cette maladie ( Vaccination, 1.).
Par ext. Préparation du virus de la vaccine employée pour la vaccination antivariolique.
2 (1800). Vieilli. Inoculation de la vaccine (1.) à un individu pour l'immuniser contre la variole. || La vaccine fut inventée par l'Anglais Jenner qui avait remarqué que les vachers, ayant contracté la variole des vaches (cow-pox) en les trayant, résistaient aux épidémies de variole. || Pratiquer, propager la vaccine. Vaccination.
0 Et ils montrèrent beaucoup de zèle pour la vaccine, apprirent à saigner sur des feuilles de chou, firent même l'acquisition d'une paire de lancettes.
Flaubert, Bouvard et Pécuchet, III.
3 Réaction provoquée chez l'homme par l'inoculation du vaccin antivariolique. || Vaccine généralisée : éruption disséminée de pustules compliquant la réaction normale.Fausse vaccine. Vaccinelle.
DÉR. et COMP. Vaccin, vaccinal, vaccinelle, vacciner, vaccinide, vaccinifère, vaccinoïde.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vaccine — Vac cine (v[a^]k s[imac]n or v[a^]k s[i^]n; 277), a. [L. vaccinus, fr. vacca a cow; cf. Skr. v[=a][,c] to bellow, to groan.] 1. Of or pertaining to cows; pertaining to, derived from, or caused by, vaccinia; as, vaccine virus; the vaccine disease …   The Collaborative International Dictionary of English

  • vacciné — vacciné, e adj. Endurci, prévenu : Moi, je suis vacciné. Vacciné avec une aiguille de phono, bavard. / Vaccinée ou vaccinée au pus de génisse, déflorée …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • vacciné — vacciné, ée (va ksi né, née) part. passé de vacciner. Un enfant vacciné.    Substantivement. Les vaccinés …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Vaccine — Vac cine (v[a^]k*s[=e]n or v[a^]k s[=e]n), n. 1. The virus of vaccinia used in vaccination. [1913 Webster] 2. any preparation used to render an organism immune to some disease, by inducing or increasing the natural immunity mechanisms. Prior to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • vaccine — VACCINE: Ne fréquenter que des personnes vaccinées …   Dictionnaire des idées reçues

  • vaccine — (n.) matter used in vaccination, 1846, from L. vaccina, fem. of vaccinus pertaining to a cow (see VACCINATION (Cf. vaccination)) …   Etymology dictionary

  • vaccine — ► NOUN Medicine ▪ a substance used to stimulate the production of antibodies and provide immunity against one or several diseases, prepared from the causative agent of a disease or a synthetic substitute. ORIGIN Latin vaccinus, from vacca cow… …   English terms dictionary

  • vaccine — [vak sēn′, vak′sēn] n. [L vaccinus, from cows < vacca, cow; akin ? to Sans vaśā, rogue cow] 1. lymph, or a preparation of this, from a cowpox vesicle, containing the causative virus and used in vaccination against cowpox or smallpox 2. any… …   English World dictionary

  • Vaccine — For other uses, see Vaccine (disambiguation). A vaccine is a biological preparation that improves immunity to a particular disease. A vaccine typically contains an agent that resembles a disease causing microorganism, and is often made from… …   Wikipedia

  • vaccine — noun ADJECTIVE ▪ effective, safe ▪ flu, measles, rubella, etc. ▪ The polio vaccine has saved millions of lives. ▪ …   Collocations dictionary